pcompagnon.net est le site officiel sous forme de blog, de l’artiste plasticien contemporain français Philippe Compagnon peintre, sculpteur, dessinateur, graveur, photographe et vidéaste.
À-propos:
La galerie Bernard Jordan à Paris et à Zürich, la galerie Pixi Marie Victoire Poliakoff également à Paris, la galerie Jordan Seydoux à Berlin, exposent les œuvres de l’artiste plasticien Philippe COMPAGNON.
Vous vous doutiez bien que ce n’était pas de l’usine de Dijon que provenaient le gaz moutarde. Il a été produit dans l’usine BAYER de Leverküssen, et c’est en juillet 17 sur le champ de la troisième bataille d’Ypres sur le front belge qu’il a était propagé pour la première fois. Ironie, c’est justement un chimiste belge, César Despretz qui a eu cette belle idée de synthèse en 1822, mais ce sont les chimistes Lommel et Steinkopf qui ont développé avec un procédé de production en masse pour une  utilisation militaire le gaz moutarde, appelé aussi kampfstoff LOST, ou gaz LOST ou encore Ypérite.
Ne nous trompons pas, c’était dans l’air du temps dans les années 1914-1916 si j’ose dire. C’est dès août 14 que l’armée française utilise des grenades lacrymogènes contre l’énemi, c’est dès octobre de la même année que l’armée allemande cette fois utilise des obus chargés d’un produit chimique et c’est lors de la deuxième bataille d’Ypres toujours, que les allemands utilisent pour la première fois déjà le gaz chlorique. C’est au sein du groupe d’intérêt des usines chimiques I.G. Farben, que l’usine BASF de Ludwigshafen et celle d’AGFA de Berlin rentrèrent en production quelques mois plus tard, tout comme celle des Usines du Rhône de Roussillon avec le procédé des chimistes Job et Bertrand côté français.
Art d’aujourd’hui, Art actuel, Art contemporain, Art vivant, Artiste d’aujourd’hui, Artiste actuel, Artiste contemporain, Artiste vivant.
Tout ça pour dire entre autre, qu’il reste en France aujourd’hui, 270 tonnes d’obus chimiques de la première guerre mondiale à éliminer et que l’on en retrouve entre 15 et 20 tonnes tous les ans encore.
Philippe Compagnon, P Compagnon, Compagnon, artiste.
Tout ça pour dire aussi que Tales a réalisé un chiffre d’affaires de 10,96 milliards de dollars en 2013, et fera surement plus en 2014, ce qui lui permet de faire son retour dans le Top-10 de l’industrie mondiale de l’armement.
Philippe Compagnon, P Compagnon, Compagnon, artiste.
Tout ça pour dire surtout…  Qu’il n’y a vraiment aucune morale à l’histoire.
pcompagnon.net est le site officiel sous forme de blog, de l’artiste plasticien contemporain français Philippe Compagnon peintre, sculpteur, dessinateur, graveur, photographe et vidéaste.

C'est typiquement un article pour le 11 novembre...  Non.

La galerie Bernard Jordan à Paris et à Zürich, la galerie Pixi Marie Victoire Poliakoff également à Paris, la galerie Jordan Seydoux à Berlin, exposent les œuvres de l’artiste plasticien Philippe COMPAGNON.

Laisser un commentaire