La galerie Bernard Jordan à Paris et Zürich, la galerie Pixi Marie Victoire Poliakoff également à Paris, la galerie Jordan Seydoux à Berlin, et la galerie Carré Bodoni à Cluny, exposent l’artiste Philippe COMPAGNON.
Ce n’est important que pour moi bien sur, mais je ne me suis pas encore décidé sur le choix de mon nouvel appareil photo…  il est pour très bientôt pourtant, j’attends juste la sortie de tous les modèles sur lesquels j’ai jeté mon dévolu.
Compagnon, P Compagnon, Ph Compagnon, Philippe Compagnon.
Il y a le  Samsung  EX 1   photographie N&B
Philippe Compagnon, Ph Compagnon, P Compagnon, Compagnon.
le Panasonic  Lumix  LX 5 photographie
Compagnon, P Compagnon, Ph Compagnon, Philippe Compagnon.
le Canon S 95 photographie couleur
Philippe Compagnon, Ph Compagnon, P Compagnon, Compagnon.
Compagnon, P Compagnon, Ph Compagnon, Philippe Compagnon.
ou encore le Canon G 12  mais il est un peu gros pour la poche.
Philippe Compagnon, Ph Compagnon, P Compagnon, Compagnon.
Ce moment de choix me rappel qu’il était bien moyen ce jour de fin août, où j’ai écrit ces quelques lignes en pensant aux photos proposées pour l’exposition  Transfrontaliers  du centre d’art de Montbéliart, le Dix neuf.
Je suis loin d’avoir toujours une  positive attitude  je me laisse un peu aller…  parfois!
Compagnon, P Compagnon, Ph Compagnon, Philippe Compagnon.
“  Est-ce bien raisonnable…  de montrer des photos en noir et blanc, de petits formats et de surcroit floues? Des images d’une abstraction totale, niant la représentation du réel dont elles ont besoin pour être réalisées, des images faites par jeu pour alimenter de souvenirs non intimes un illusoire journal. Des photos dont l’objectif d’un téléphone mobile a à peine voulu d’elles, ne leurs donnant qu’un numéro d’ordre, les banissants d’un noble titre…   Bien que par deux fois déjà exposées*…  je me pose toujours la question. ”

* Petit rappel, ces deux expositions sont, tout d’abord:  la première à la galerie Carré Bodoni
à Cluny en juin et juillet 2009, et l’autre à la Fonderie des images à Bagnolet en septembre
de cette même année, dans le cadre de la journée du Patrimoine
et des ateliers portes ouvertes.

Une grande part de sa production artistique actuelle de Philippe Compagnon est photographique. Des photos intemporelles, des photos véritablement… abstraites !
Remarquez… Voilà ce que sont devenues ces petites lignes dans  Les cahiers-2010-n°4  du 19
Philippe Compagnon, Ph Compagnon, P Compagnon, Compagnon.
” Est-ce bien raisonnable… de montrer des photos en noir et blanc, de petits formats et de surcroit floues? Des images d’une abstraction totale, niant la représentation du réel dont elles ont besoin pour être réalisées, des images faites par jeu pour alimenter de souvenirs non intimes un illusoire journal. Des photos dont l’objectif d’un téléphone mobile a à peine voulu d’elles. ”
C’est dans le paradoxe que représentent leur production et leur mode de production que réside l’étrange force d’attraction des images de Philippe Compagnon : des outils bas de gamme pour saisir le réel dans ses détails et l’agrandir jusqu’à le rendre flou. Une ambiguïté qui nous place sur le fil du rasoir entre ce moment où le réel se défait dans l’abstrait et où l’abstrait porte le réel à la surface latente de ces images. Le choix d’un grain qui vient brouiller encore plus l’image, le fait que d’une image à l’autre on soit toujours à la marge des champs constitutifs de ce qui pourrait être soit un détail du monde soit une de ses textures, en augmente non seulement leur force mais aussi la puissance évocatrice et visuelle.
Philippe Compagnon, Ph Compagnon, P Compagnon, Compagnon.
C’est mieux quand même.
Philippe Compagnon, Ph Compagnon, P Compagnon, Compagnon.
Arts plastiques, Photos plasticiennes, Photo plasticienne.
Voici deux des huit photos présentées à l’expo.
L’artiste peintre abstrait Philippe Compagnon réalise également des photographies numériques abstraites, petits formats N&B, dont il maîtrise le procédé de la prise de vue à l’impression.

sans titre, 2008, photo numérique 9,5×9,5 cm
impression sur papier baryté 21×21cm
Ce Blog est le site officiel de l’artiste contemporain Philippe Compagnon. Une grande part de sa production artistique actuelle est photographique. Des photos intemporelles, sans témoignage de notre époque, ni représentaton du réel, des photos véritablement… abstraites !

sans titre, 2008, photo numérique 9,5×9,5 cm
impression sur papier baryté 21×21cm
pcompagnon.net est le site officiel sous forme de blog, de l’artiste plasticien contemporain français Philippe Compagnon peintre, sculpteur, dessinateur, graveur, photographe et vidéaste.

Un commentaire pour “”

  1. sylvain dit :

    -erci bien pour votre blog! il est fort agréable de se laisser guider par vos posts! (je réagis à vos interrogations quant à ce choix d’appareils photos, ayant été moi-même dans la tourmente très recemment, le powershot S90 m’accompagne un peu partout depuis quelques temps! il est plutôt pratique pour prendre des photos dans des endroits plutôt sombre, avec son ouverture maximale, il ne lance pas le flash avant une forte forte obscurité, appréciable pour les photos en intérieur, en galerie, dans l’atelier…) Bonne journée!

Laisser un commentaire