Archive pour novembre 2008

Dimanche 30 novembre 2008

 La galerie Jordan Seydoux de Berlin expose les estampes de Philippe Compagnon
-2°c ciel nuageux ce matin et 2°c ciel partiellement ensoleillé cette après-midi à Berlin.
La galerie Jordan Seydoux de Berlin expose Philippe Compagnon

La galerie Jordan Seydoux de Berlin expose Philippe Compagnon
L’exposition  ” OUT OF THE GREY  ” qui présente des estampes de glen Baxter, Philippe Compagnon, Paul Cox, Claude Faure, John Giorno, Tony Cragg, Pierre Granoux, Thomas Kapielski, Imi Knoebel, Fédèrique Loutz, Miquel Mont, Françoise Pétrovitch, Monika Pichler, Pii, Philippe Richard, Bruno Rousselot et Peter Soriano, ne prend fin que le 20 décembre.
La galerie Jordan Seydoux de Berlin expose Philippe Compagnon
pour + d’infos:  www.jordan-seydoux.com

 


sérigraphie sur toile, sans titre, 2003, 33×41 cm
Editions Eric Seydoux La galerie Jordan Seydoux de Berlin expose les estampes et multiples de l’artiste contemporain Philippe Compagnon

Mercredi 26 novembre 2008

C’est un jour d’amicales pensées:La galerie Bernard Jordan représente l’artiste peintre contemporain, Philippe Compagnon, à Zürich et Paris

Pour Alain Tirouflet, l’irréductible comme le nomme Michel Couderc, en titre du recueil de textes qu’il a écrits sur son œuvre et dont le vernissage de son exposition de dessins était hier soir, galerie Olivier Nouvellet.
+ d’infos: www.cercleoliviernouvellet.com

Il y a des pommes qui donnent de l’émotion.

COMPAGNON PHILIPPE COMPAGNON PHILIPPE COMPAGNON PHILIPPE COMPAGNON PHILIPPE COMPAGNON PHILIPPE
Et pour Emile Parchemin, dont le livre d’artiste “La Méthode” édité par ORBE sort ces jours-ci. Guillaume Goutal et Fédéric Urto ont encore une fois réalisé avec ce n°29 de leur revue, un très beau numéro.
+ d’infos: www.orbe.org

COMPAGNON PHILIPPE COMPAGNON PHILIPPE COMPAGNON PHILIPPE COMPAGNON PHILIPPE COMPAGNON PHILIPPE
Et encore pour Christian Aubert, qui expose les œuvres de Robert Janitz au Moments Art de ce week-end et pour Robert Janitz qui expose ses œuvres chez Christian Aubert au Moments Art de ce week-end.
+ d’infos: Christian Aubert  0664470454
COMPAGNON PHILIPPE COMPAGNON PHILIPPE COMPAGNON PHILIPPE COMPAGNON PHILIPPE COMPAGNON PHILIPPE

Mardi 25 novembre 2008

Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon
Nous le savons maintenant et c’est du plus grand intérêt : 52 % des ménages européens ont un animal domestique, par contre une question reste entièrement posée : combien parmi eux ont un lapin noir.

Et puis bien sur, cet autre cas pour la science : parmi ceux qui ont ce fameux lapin noir, combien sont-ils à avoir une peinture rouge sur leurs murs.

Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon

sans titre, 2005, acrylique sur toile, 185×185 cm

Dimanche 23 novembre 2008

Philippe Compagnon est présenté par la Galerie Bernard Jordan à Paris et Zürich

 

 

 

Neige fondue et pluie froide cette après-midi à Paris.

Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon
Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon

ART CONTEMPORAIN ART D’AUJOURD’HUI ART CONTEMPORAIN ART D’AUJOURD’HUI ART CONTEMPORAIN ART D’AUJOURD’JUI ART CONTEMPORAIN ART D’AUJOURD’HUI ART ACTUEL


sans titre, 2005, acrylique sur toile, 185×185 cm

Jeudi 20 novembre 2008

     
Esther Tellermann            Alain Lévéque                   Vianney Lacombe

C’était hier soir, galerie Bernard Jordan lors de la soirée lecture, exposition, présentation du n° 22 de la revue Rehaut.

Ce Blog est le Site Officiel de l’Artiste d’Art Contemporain Philippe COMPAGNON, Créateur de l’Art d’Aujourd’hui, il est Peintre, Sculpteur, Dessinateur, Photographe…

Toujours galerie Bernard Jordan, Camille Saint-Jacques nous  présente ces peintures récentes, mais uniquement ce soir de 18h à 20h30.


Compagnon, P Compagnon, Ph Compagnon, Philippe Compagnon. Artiste.
Ce soir aussi, cette fois galerie Jean Fournier, c’est le vernissage de “Other Side.. (Idol, Ajac, Iona, Emeu…)…”  la nouvelle exposition parisienne de Peter Soriano.

Compagnon, P Compagnon, Ph Compagnon, Philippe Compagnon. Artiste.

Compagnon, P Compagnon, Ph Compagnon, Philippe Compagnon. Artiste.
Et samedi, encore galerie Bernard Jordan, c’est la vernissage de l’exposition de Claude Faure   L’art est partout.
L’Artiste Contemporain, Philippe COMPAGNON, présente ses œuvres, peintures et dessins à la Galerie Bernard Jordan de Paris et de Zürich, ainsi que dans les Galeries Jordan Seydoux de Berlin et Pixi de Paris.

Dimanche 16 novembre 2008

La première information d’aujourd’hui.
Compagnon, P Compagnon, Ph Compagnon, Philippe Compagnon. Artiste.

Ce Blog est le Site Officiel de l’Artiste d’Art Contemporain Philippe COMPAGNON, Peintre, Sculpteur, Dessinateur, Photographe, Vidéaste et Editeur d’Art.

La seconde.
Compagnon, P Compagnon, Ph Compagnon, Philippe Compagnon. Artiste.
Laurent Laurent nous propose par un simple clic (ci-dessous) d’aller voir les deux vidéos de la cérémonie d’indignation du 1er novembre dernier.
“Là vous avez merdé les mecs”.
Compagnon, P Compagnon, Ph Compagnon, Philippe Compagnon. Artiste.
Engueulade n° 1
http://le mondedelaurentlaurent.blogspirit.com/archive/2008/11/11/la-vous-avez-merde-les-mecs-engueulade-n-1.html
Compagnon, P Compagnon, Ph Compagnon, Philippe Compagnon. Artiste.
Engueulade n° 2
http://pave68enmousse.blogspirit.com/archive/2008/11/15/engueulade-2.html

Vendredi 14 novembre 2008

C’est le cinquante et unième article publié et j’espère (enfin) améliorer dans un avenir proche les pages de ce blog.
Compagnon, P Compagnon, Ph Compagnon, Philippe Compagnon. Artiste.
Fêtons l’évènement avec
You can’t catch me  de Chuck Berry

(cette vidéo était visible à l'expo Rock'n'roll à la Fondation Cartier en 2007)


Et puis…
Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon
Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon

 

 

 

Il pleut cette aprés-midi à Paris.

Mardi 11 novembre 2008

Le 14 novembre 1914, du campement de son régiment du génie, le peintre Fernand Léger a écrit cette lettre à son ami le critique d’art Maurice Raynal.

Peinture, Sculpture, Dessin, Gravure, Photo, Art Vidéo , infographie.
Mon cher Raynal,
Peinture, Sculpture, Dessin, Gravure, Photo, Art Vidéo , infographie.
J’apprends par Jane qui a dû voir ta femme que tu es
toujours vivant et blessé. Veinard à toi l’apothéose!
Quoi de nouveau depuis qu’on s’est quitté. Voilà deux
mois passés que je suis sur ce trou. On fortifie la forêt
de l’Argonne et ce n’est pas un petit boulot. J’ai mené
une vie de sauvage pendant 1 mois 1/2 une de ces
vies dont on se rappelle. Comment je suis encore là
je n’en sais rien. Nous n’avons rarement à faire aux
fusils mais les “marmites” on commence à connaître
cela. Je me demande comment des bonshommes
comme nous peuvent résister à une pareille vie
d’ailleurs après trois semaines de “sapes” à 100
mètres des Boches. J’ai été tellement vidé que le
major m’a pris comme brancardier. Je commence
à respirer un peu. J’ai le temps de regarder autour
de moi, de me laver et de penser à autre chose
qu’à bouffer et à me foutre à plat ventre quand ils
“arrivent”. Tu vois d’ailleurs que j’ai de l’encre pour
t’écrire et des enveloppes confortables, il n’y a pas
longtemps. La vie “de sapes” est très dure. Il faut
creuser pendant que ça ce passe au-dessus de la
tête. C’est la vie que tu as dû mener dans les
tranchées à part qu’il y a le travail en plus malgré tout,
nous “vernis”, peu de tués et blessés. Nous avons des
officiers vraiment intelligents qui ne sacrifient pas leurs
bonshommes au hasard. Le plus mauvais c’est lorsque
l’on travaille pour l’artillerie et les aéros nous repèrent,
c’est réglé. On reçoit 5 minutes après. Le peu de
monde que nous avons perdu c’est dans ces
circonstances. Quand à la vie actuelle, dans ses détails
et ses généralités, c’est tellement nouveau, il y a une
telle solution de contrainte qu’il faut du temps pour
s’y retrouver, surtout pour des gens comme nous.
Arriver à concevoir la mentalité d’un bonhomme qui
est à la fois chasseur et gibier toute la question est là.
C’est assez compliqué à part nos engins qui sont
indiscutablement modernes nous menons la vie de
“l’âge de pierre”. Le problème se présente souvent
sous cette forme. Bouffer de la viande crue dans la
nuit et les pieds dans l’eau. J’ai dans l’idée que sans
être très calé en histoire cela devait être à peu près
la même chose 107 ans avant l’ère chrétienne et
encore ces bougres-là avaient l’espérance d’immenses
agapes suivies de viols dans les “cités conquises”
tandis que l’an 1914, l’invention de la discipline ne nous
permet plus ces succulentes choses. Il faut 100 fois
plus d’abnégation, de courage, au soldat moderne
qui garde son “conscient” dans sa tranchée qu’aux
zèbres immortalisés par l’histoire. Jamais la guerre
n’a été autant une rupture que celle-ci. (La vie que
l’on menait) à comparer à celle que nous menons.
Je commence à entrevoir l’énormité à tous points
de vue de cette gigantesque guerre que nous
entreprenons. Cette vie d’escouade côte à côte
avec tous “ces poilus” est déjà pleine de nouveauté!
On est dans le positif, dans la valeur brute. Du pain,
des chaussettes, de la viande, toutes les choses
simples valent leur valeur intrinsèque, juste.
Oh ! le relatif poétique ! Oh Max Jacob ! Oh ! le
goût ! Oh ! les différences de matières !
Loin de tout cela mais trouver de l’herbe sèche
pour se torcher le cul, voilà la chose intéressante,
un bout de bougie et des allumettes, ça n’a pas de
prix. Tu te fais un ami parce qu’il t’a donné un bout
de chocolat ou qu’il a rangé un peu ses pieds pour
te faire de la place. On recausera de tout cela, il
faut l’espérer. J’ai l’intention d’en revenir.
Donne de tes nouvelles. Es-tu sérieusement
touché ?  J’apprends que le petit Raynal pousse
cela me fait plaisir mais en même temps
j’apprends que ce pauvre La Fresnaye est tué
et que l’on va sans doute couper le bras à
Robert Fort. C’est très triste.
Au revoir mon ami.
Donne des nouvelles.
Ton ami.  

Peinture, Sculpture, Dessin, Gravure, Photo, Art Vidéo , infographie.

Peinture, Sculpture, Dessin, Gravure, Photo, Art Vidéo , infographie.

Lundi 10 novembre 2008


Compagnon, P Compagnon, Ph Compagnon, Philippe Compagnon. Artiste.

J’ai oublié de vous préciser que
lorsque l’on dessine au crayon
sur du papier ou de la toile,
il est préférable de ne pas
appuyer trop fort.
Compagnon, P Compagnon, Ph Compagnon, Philippe Compagnon. Artiste.

Dimanche 9 novembre 2008

Un peu d’explication… pour en connaitre plus sur la méthode,
Je dessine le sujet et puis, je tir, tir, et tir encore le tiro qui sert de cache, je l’applique avec soin le long des tracés, pour qu’il protège des gouttes rebelles et salissures éventuelles les parties déjà ou non encore peintes de la toile en cour de réalisation.
Compagnon, P Compagnon, Ph Compagnon, Philippe Compagnon. Artiste.
Maintenant il vous faut manger et faire manger de la confiture autour de vous, pour avoir tous les pots nécessaires afin de préparer les mélanges des couleurs.
(à suivre)
Compagnon, P Compagnon, Ph Compagnon, Philippe Compagnon. Artiste.

Jeudi 6 novembre 2008

Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon
Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon Philippe Compagnon

 

 

 

Il ne pleut pas aujourd’hui à Paris.

Mardi 4 novembre 2008

Pendant que mon informatique, internet et mail réunis me lâchaient…  heureusement temporairement,
Compagnon, P Compagnon, Ph Compagnon, Philippe Compagnon. Artiste.
à Frankfort, Jean-Claude (Trichet, Président de la Banque Centrale Européenne), scrutait l’horizon financier,

 

 

à Paris, Laurent (Laurent, Activiste, Actionniste et assurement Actionnaire), s’activait,

 

 

à Berlin, Amélie (Seydoux, Directrice de la Galerie Jordan Seydoux), montrait des estampes de Glen Baxter, Philippe Compagnon, Paul Cox, Claude Faure, John Giorno, Tony Cragg, Pierre Granoux, Thomas Kapielski, Imi Knoebel, Fédèrique Loutz Miquel Mont, Françoise Pétrovitch, Monika Pichler, Pii, Philippe Richard, Bruno Rousselot et Peter Soriano, dans sa nouvelle exposition ” OUT OF THE GREY ” Druckgraphik & Multiples.

pour + d’infos:  www.jordan-seydoux.com

de moi, Amélie présente ces trois sérigraphies des Editions Eric Seydoux.

                     

ensemble de trois sérigraphies sur toiles tendues sur chassis
tirés à 16 exemplaires, datés et signés au dos.
sans titre, 2003, 33×41 cm (chacune)